Finale des championnats de France des Lycées

Baie de Cannes (île Sainte-Marguerite) du 28 au 30 Mai
vendredi 28 mai 2010
par Gaspardveryoff
popularité : 1%

  • La finale du Championnat de France des Lycées aura lieu pour la 2ème année consécutive sur l’Ile Sainte Marguerite située dans la baie de Cannes du Vendredi 28 Mai au dimanche 30 Mai 2010
  • C’est ce vendredi matin (28 Mai),que partira de la gare Matabiau (Toulouse)le train amenant toute l’équipe des joueurs d’échecs du Lycée Victor-Hugo de Colomiers qualifiée pour représenter la Région Midi-Pyrénées à la finale des Championnats de France des Lycées 2010 à Cannes (Ile Sainte Marguerite dans la baie de Cannes)
  • L’équipe est composée des 5 joueurs suivants :
    • Yanis Ouerk 2200 (Elo Rapide)
    • Ruault Nicolas 1820 (Elo Rapide)
    • Ruault Vincent 1790 (Elo Rapide)
    • Pichot Benjamin 1700 (Elo Rapide)
    • Rémy Lagarrigue 1660 (Elo Rapide)
  • Ils sont désormais grands (Rémy, le majeur du groupe), (Yanis, joueur et coach respecté), ils connaissent les lieux (une île...) ...le parcours (le train, l’embarcadère)...contrairement à l’année passée, ils ne seront pas accompagnés par l’ entraîneur du club d’échecs Léo-Lagrange de Colomiers (Andrééa Bollengier est en congés parental), tandis que Romain Lacroix (Son remplaçant ) est tout occupé à coordonner l’encadrement de plus d’une trentaine de jeunes joueurs Columérins à l’occasion des différents tournois jeunes de plein air, du samedi 29 Mai, place du capitole à Toulouse !!

  • Nombre de rondes-Cadence
    • Ils se déroulent au système suisse en 9 rondes.
    • La cadence est de 25 min + 10 sec. par coup.
  • Que pouvons-nous dire sur cette équipe ?
    • Les plus :
      • Ils sont tous hyper motivés ; ils se connaissent très bien ;quatre d’entre eux jouaient dans l’équipe du Collège Jean-Jaurès, quelques petites années en arrière, Yanis lui, vient du Collège Léon-Blum...tous ont été initiés au jeu d’échecs par le regretté Hilmija Avdagic.
      • Ils ont également tous participé pour peaufiner leur préparation et leur mental, à l’open de l’ouest toulousain 2010 à Villeneuve-Tolosane en Février dernier ainsi qu’à de nombreux tournois semi-rapides dans la région. (Yanis vient de remporter le tournoi de Villeneuve-Tolosane, 3ème à Blaye les mines...)
      • Trois d’entre eux sont en classe de terminale ; cette équipe arrive à maturité ; ils aimeraient partager ça ensemble, avec brio, une dernière fois...avant les études supérieures... !
      • La compétition se joue en cadence "rapide" ; ce qui n’est pas forcément désavantageux pour certains joueurs du style, Vincent ou Rémy notamment !
      • L’ensemble des joueurs de l’équipe maitrise assez bien le "zeitnot" permanent que peut entraîner la cadence "fischer" !
      • A Mondonville, il y a deux ans, lors de la finale des Lycées 2008, Le Lycée Victor Hugo de Colomiers a fini à la 4ème place ! (au pied du podium), l’an dernier à Cannes, ils ont fini à la 8ème place !
    • Les moins :
      • Plus difficile d’aborder une compétition en étant attendu ! (classement élo, 8ème place l’année dernière, 4ème, il y a deux ans...)
      • Disponibilité des joueurs peut-être un brin altérée par l’imminence du bac pour une majorité d’entre eux !
      • En tout cas, l’ensemble du Lycée Victor-Hugo et le club d’échecs Léo-Lagrange de Colomiers est derrière vous et suivra avec le plus grand intérêt tout votre parcours dans cette compétition !!!!
      • Bon séjour à vous, belle compétition, et faites vous surtout une multitude de bons souvenirs !!!

    • Le lien pour suivre les résultats de toute l’équipe des joueurs d’échecs du Lycée Victor-Hugo de Colomiers durant la finale des Lycées à Cannes !

http://www.echecs.asso.fr/Default.a...

    • Les Lycées en présence ; les résultats :

http://www.echecs.asso.fr/Equipes.a...

    • Le programme du Championnat de France du jeu d’échecs des Lycées
    • Vendredi 28 mai
  • 15 h Rendez-vous Embarcadère pour départ groupé à 15 h 30
  • 16 h : Accueil et pointage des équipes
    • 17 h – 18 h 10 Ronde 1
      - http://www.echecs.asso.fr/Equipes.a...
    • Mpy - Colomiers - Victor Hugo 3 - 0 Hno - Yvetot - Jean Xxiii
      - Puis cliquer sur le numéro de la ronde pour avoir le détail des résultats
  • A partir de 18 h 30 Installation dans les dortoirs et Diner
    • 18h20 - 19h30 Ronde 2
    • Lim - Limoges - ’Le Mas Jambost 0 - 4 Mpy - Colomiers - Victor Hugo


    • Champion de France des Lycées:Palmarès
  • 12 h 30 Repas de clôture
    • Possibilité d’initiation au kayak de 14 h à 17 h
  • Comité d’organisation : Association CANNES ECHECS 11 Avenue Saint Louis – 06400 CANNES

  • Résultats
    • 1. Idf - Paris - Massillon - 27 points (carton plein)
    • 2. Lan - Montpellier - Joffre - 24 points
    • 3. Auv - Clermont-Ferrand - Blaise Pascal - 22 points
    • 4. Als - Strasbourg - Pontonniers - 21 points
    • 5. Mpy - Colomiers - Victor Hugo - 21 points

Très beau parcours du Lycée Victor Hugo de Colomiers qui termine 5ème à égalité avec le lycée Pontonniers de Strasbourg et à deux doigts du podium.

R1 Mpy - Colomiers - Victor Hugo 3-0 Hno - Yvetot - Jean XXIII
R2 Lim - Limoges - Le Mas Jambost 0-4 Mpy - Colomiers - Victor Hugo
R3 Mpy - Colomiers - Victor Hugo 3-1 Cvl - Chinon - François Rabelais
R4 Mpy - Colomiers - Victor Hugo 0-4 Idf - Paris - Massillon
R5 Lan - Montpellier - Joffre 3-1 Mpy - Colomiers - Victor Hugo
R6 Auv - Clermont-Ferrand - Blaise Pascal 2-2 Mpy - Colomiers - Victor Hugo
R7 Mpy - Colomiers - Victor Hugo 3-1 Brg - Dijon - Carnot
R8 Als - Strasbourg - Pontonniers 2-2 Mpy - Colomiers - Victor Hugo
R9 Mpy - Colomiers - Victor Hugo 3-1 Lyo - Bellignat - Arbez Carme

Colomiers Victor Hugo

Et voici le compte-rendu de Yanis, plein d’à propos et d’humour !

  • Ronde 1 - vs Yvetot - Jean XXIII
    • Résultat : +3 =1
    • Non Joueur : Yanis

"Eclatage" total (le mot n’existe pas mais il traduit bien l’idée), sauf Vincent qui rechigne à jouer une finale légèrement supérieure en crise de temps.

  • Ronde 2 - vs Limoges - Le Mas Jambost
    • Résultat : +4
    • NJ : Rémy

Pas de problèmes contre une équipe de débutants (quatre 1000)

La partie de Nicolas, avec les blancs, contre celui qui recevra le prix « meilleure révélation du tournoi » a un certain intérêt théorique : 1.Cf3 e5 2.Cxe5 +- (un piège à connaître - )

  • Ronde 3 - vs Chinon - François Rabelais
    • Résultat : +3 -1
    • NJ : Benjamin

Superbe Tf7 !! de Vincent dans un zeitnot endiablé, après qu’il a sacrifié de manière intuitive son cavalier sur g6, qui lui permet de mater son adversaire. Un coup tellement époustouflant que j’en suis encore retourné.

Nicolas : avantage sérieux avec les noirs (grosse pression, grosse attaque, et quelques pions en plus je crois), mais il perd une pièce en 1.

Rémy et moi, on pulvérise nos adversaires respectifs (pour moi, ma position était tellement supérieure que je ne voyais pas comment ne pas la gagner).

  • Ronde 4 - vs Paris (moyenne elo à 2100)
    • Résultat : -4 (ouch !)
    • NJ : Benjamin

Rémy est le seul à avoir eu d’éventuelles chances de gain.

Vincent et moi, on n’a rien pu faire sinon réussir à menacer une pièce en 1 …

  • Ronde 5 - vs Montpellier (moyenne à 1990 je crois)
    • Résultat : -3 +1
    • NJ : Rémy

Il n’y a que moi qui ait réussi à battre mon adversaire (1990).

  • Ronde 6 - vs Clermont (3ème élo)
    • Résultat : +2 -2
    • NJ : Nicolas

Rémy : pulvérisation à la fois littérale et intégrale (OK ça veut rien dire, mais ça transcrit bien l’idée)

Vincent : résiste au 2ème échiquier contre un 2100 mais perd

Yanis : je suis écrasé sur une sous-variante de la variante d’échange de l’Est indienne, qu’apparemment mon adversaire joue souvent (avec succès je suppose, sinon il aurait changé)

Benjamin : position difficile avec une qualité de moins à un moment, mais une parfaite gestion du zeitnot (certaines mauvaises langues seront tentées de dire une arnaque ...) lui permet de remporter le point et nous décroche une nulle inespérée.

  • Ronde 7 - vs Dijon - Carnot
    • Résultat : +3 -1
    • NJ : Vincent

Rémy, en feu, l’emporte sur son adversaire de manière totalement inéluctable, sous le regard ébahi, quoique quelque peu inquiet, de Vincent qui ne jouait pas.

Yanis : 5 coups pour gagner un pion sur une espagnole ... ... environ 95 coups à galérer pour réaliser l’avantage

Nicolas : Caro-Kann d’avance, Nicolas tente un coup de cavalier rétrospectivement un peu spéculatif (un Ch6 qui double les pions h après Fxh6). Nicolas semble se faire attaquer sans aucune chance de survie, mais il s’accroche et finit par décrocher une victoire bien méritée

Benjamin donne une tour en 1 en b7 parce qu’il oublie une tour noire bien cachée en h7

  • Ronde 8 - vs Strasbourg
    • R8 : +2 -2
    • NJ : Benjamin

C’est un match déterminant si on veut lutter pour la 3ème ou 4ème place. En effet, on est alors à égalité avec Clermont et on a joué toutes les équipes meilleures que nous sur le papier. Bref, la tension est à son comble.

Vincent : un foirage total, aucun coup actif ou ambitieux, il n’essaye même pas de prendre le centre, et finit par tomber au temps, après une mûre réflexion pour déterminer si sa position était « irrémédiablement compromise » ou alors « totalement perdue ».

Yanis : victoire dans une sicilienne dans laquelle mon adversaire n’est pas assez ambitieux (un risque mortel dans la sicilienne ! Peut être se croyait-il dans une Caro-Kann ? )

Rémy, en feu à nouveau, fait encore (sic !) un sacrifice de qualité brillant, qui donne d’abord lieu à un massacre à sens unique, puis obtient une position totalement gagnante avec 2 fous de plus. Et au moment crucial, après un petit temps de réflexion, se prend un mat en 1, soi dit en passant évident et très facilement parable.

Nicolas : 1 0 (sans commentaire tellement sa partie était propre techniquement).

  • Ronde 9 - vs Bellignat - Arbez Carme
    • Résultat : +3 -1
    • NJ : Nicolas

Rémy et Benjamin massacrent, mais Rémy perd une tour en 1 (décidément ces 2 dernières rondes n’étaient pas les siennes)

Yanis : finale légèrement supérieure, jouée avec brio (bon, j’exagère peut-être un peu) contre un adversaire qui aligne imprécision sur imprécision. Bilan : je mate avec seulement 3 pièces mineures. Bon, il m’a quand même fallu 5/6 minutes pour le voir ce mat en 3 assez évident…

Vincent : remontée spectaculaire après un tournoi plus que moyen : victoire contre un 1930 à la table 2 sous les regards anxieux et émerveillés (pas tellement) de ses coéquipiers.

  • Bilan : 4ème ex-aequo (5ème au départage) :
    • Yanis : 6/8 pas de contre-perf
    • Rémy : 4/7 bonne perf bien que gâchée par les 2 dernières rondes
    • Vincent : 3.5/8 content de sa perf contre le 1930 et dégoûté par ses humiliantes défaites
    • Benjamin : 4/6 content + plusieurs perfs mémorables
    • Nicolas : 4/7 dégoûté de la partie de la ronde 3. Sinon satisfait de tout en général, et fier que l’on ait réussi à gagner les rondes où il ne jouait pas.
  • Quelques anecdotes :
    • A un moment une grand-mère rentre dans la salle de jeu et s’écrie : « Pardon, je croyais que c’était un musée ».
    • Un joueur lance bien fort « échec et mat » à son adversaire après 5 minutes de jeu, ce qui déclenche un fou rire général.
    • Après 2 séjours à l’île Ste Marguerite, on a enfin découvert (le dernier jour bien sûr) qu’il y avait un foyer avec babi, télé, etc., dont tout le monde connaissait parfaitement l’existence, sauf nous.

0 vote

Commentaires

Agenda

<<

2018

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Aucun évènement à venir d'ici la fin du mois